Combien de chevaux sont autorisés pour une voiture de jeune permis ?

Accueil » Coins jobs / Paperasse » Combien de chevaux sont autorisés pour une voiture de jeune permis ?

Un automobiliste qualifié de jeune conducteur est un profil à risque pour les compagnies d’assurances. En effet, l’âge et l’expérience de conduite sont des facteurs déterminants pour les assureurs. Voilà pourquoi ces derniers se montrent réticents à couvrir les jeunes profils qui possèdent une voiture puissante. Combien de chevaux pour un jeune conducteur ? Tous les détails dans ce point.

combien de chevaux pour un jeune conducteur

Combien de chevaux pour un jeune conducteur ?

Un conducteur avec un jeune permis est un profil sans expérience pour les assureurs. De ce fait, l’assurance d’une voiture puissante qui plus est pour un profil à risque peut s’avérer chère. Ladite puissance est déterminée via le nombre de chevaux du véhicule, cependant, il ne faut pas confondre le cheval fiscal et cheval-vapeur.

Cheval fiscal et cheval-vapeur : définition

Les chevaux fiscaux sont une unité de puissance administrative. Ils permettent de déterminer le prix du certificat d’immatriculation et servent aussi de base aux assureurs pour déterminer le montant de la prime d’assurance. Plus la puissance fiscale est importante, plus le véhicule est cher à assurer.

À ne pas confondre la puissance réelle du véhicule qui est propre au moteur et la puissance administrative qui est un indicateur fiscal. Dans la cadre d’une assurance pour un profil de jeune conducteur, le nombre de chevaux-vapeur (ch) et de chevaux fiscaux (CV) sont tous les deux pris en compte.

Quelle est la limite de chevaux pour un jeune conducteur ?

S’il est vrai que la loi se base sur le nombre de chevaux pour déterminer la puissance d’un véhicule, il est tout aussi vrai qu’elle ne fixe aucune limite à ce sujet. En la matière, chaque assurance a sa propre définition d’une voiture puissante. Mais de manière générale, un jeune conducteur avec une voiture de 6 CV est considéré comme un profil à risque par les assureurs.

En plus de nombre de chevaux fiscaux, la puissance réelle de la voiture en chevaux-vapeur est aussi vérifiée. Cette dernière permet de déduire non seulement les performances du moteur, mais aussi son taux d’émission de CO2. Un jeune conducteur qui possède une voiture avec une puissance au-delà de 6 CV aura du mal à souscrire à un contrat d’assurance, condition sine qua non pour mettre le véhicule en circulation.

Quelle voiture pour un jeune conducteur ?

Les compagnies d’assurances considèrent plusieurs catégories d’usagers comme jeune conducteur. Elles font notamment référence à l’âge, aux antécédents et au profil du conducteur. De ce fait, l’usager possédant un permis récent est avisé de choisir une voiture sécurisée qui correspond à son expérience. Cette dernière doit idéalement respecter les caractéristiques suivantes :

  • Se limiter à une puissance de 6 CV au maximum pour espérer une bonne assurance auto
  • Ne pas aller au-delà d’une puissance réelle de 90 ch DIN
  • Ne pas opter pour une voiture trop chère pour éviter d’être classé profil à risque ou de payer cher sa prime d’assurance.

En guise de conclusion et pour apporter une réponse à notre sujet qui porte sur le nombre de chevaux autorisés pour un jeune conducteur, il faut retenir que la loi ne fixe aucune limite à ce sujet. Cela dit, un profil de jeune conducteur soucieux d’obtenir une bonne assurance auto doit se limiter à un véhicule de puissance inférieure ou égale à 6 CV.

Image par défaut
Mademoiselle Web

Touche-à-tout, infographiste et maman de 2 enfants, j'ai crée ce blog dans le but de vous partager mes astuces sur la beauté, le maquillage, mes recettes de grand mère... Je test et donne aussi mon avis sur mes achats et envies (beaucoup de livres)

Publications: 455

Newletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous pour vous abonner à ma newsletter. rejoignez les 4900 abonnés, pas de spam ou de promotions

Laisser un commentaire